huyghe.fr - Le site de François-Bernard Huyghe
OK
 Sur Twitter : @huyghefb
 Comprendre les conflits : une nouvelle polémologie
 Terrorisme
 Affrontements, stratégies et images
 Information, pouvoir et usage : l'infostratégie
 Intelligence économique : du savoir à l'influence
 Pouvoirs et information
 Transmission et communication : la médiologie
 Médiologie au présent
 Médiologie de l'histoire
 Divers
 Textes à télécharger
 Huyghe Infostratégie Sarl
Divers
Maîtres du faire croire
De la propagande à l'influence





Maîtres du faire croire. De la propagande à l’influence.





VUIBERT
L’ouvrage



Depuis vingt-cinq siècles que les Grecs ont inventé la rhétorique et les Chinois les répertoires de stratagèmes, des professionnels du faire croire veulent diriger ce que pense ou perçoit autrui. Ils s’appuient sur une science ou sur des recettes éprouvées ; cela implique suivant les époques discours, images ou mises en scène. Mais aussi contrôler des flux d’informations, des réseaux humains ou électroniques, former des corps de propagateurs …

Suivant les époques ils sont missionnaires ou révolutionnaires, écoles philosophiques ou groupes de pression, partis, officines ou agences de communication… Les organisations d’influence modernes prolifèrent : ONG, think tanks, lobbies, spécialistes du marketing politique ou des «opérations psychologiques» militaires, services d’État et spin doctors. Jusqu’à cette forme paradoxale d’influence que veut être le terrorisme.

Les buts sont politiques, religieux ou économiques, identitaires ou éthiques. Les moyens : rendre des idées contagieuses, déstabiliser l’autre camp, peser sur les décisions des élites, gagner des marchés… Les méthodes s’enseignent et se perfectionnent. Leur ampleur et leur gravité varie : fanatiser des millions de gens ou répandre une rumeur sur Internet. Des stratégies sont réservées à l'État ou à de puissants groupes d’intérêt, d'autres sont à portée du citoyen via les nouvelles technologies qui nous rendent « tous médias ». D'Aristote au Web 2.0 ou du prosélytisme au soft power, cette histoire critique des organisations et techniques d'influence montre leur puissance mais aussi leurs limites et leurs remèdes. Les outils à persuader, inciter ou formater visent notre cerveau. Ses moyens de défense ont, eux aussi, une histoire.




Introduction



Chapitre I Ancêtres et fondements


  • Missionnaires : des techniques pour des âmes

  • Philosophes : des règles pour persuader

  • Guerriers : des ruses pour vaincre

  • Politiques : faire croire pour faire obéir

  • Théories : des maîtres pour les foules


Chapitre II Le siècle de la propagande


  • Guerres : mobilisation et conviction

  • Rassemblements : l’idée, les symboles, les peuples

  • Langues : discours commun et pouvoir invisible

  • Dévoilements : pédagogie des multitudes

  • Images : écrans planétaires et fascination globale

  • Médias : le poids des masses



Chapitre III L’arme de la croyance


  • De la puissance à l’influence

  • De la guerre culturelle au formatage

  • Du missile à l’image

  • Du docteur Folamour au docteur Folimage

  • Des programmes aux produits politiques



Chapitre IV Réseaux et machines d’influence


  • Organisations matérialisées d’influence

  • ONG : agir et juger

  • Organisations de recherche et influence : théoriser et suggérer

  • Organisations d’intérêts : plaider et peser

  • Organisations économiques : lancer et subir l’influence

  • Organisations terroristes : frapper et symboliser


Conclusion

Glossaire : les cent mots de l’influence

Bibliographie




Voir aussi ici


Contact presse : Nadège PINGLIN
n.pinglin@vuibert.fr



 Cliquer pour télécharger la brochure
 Imprimer cette page